Home Pratik : Conseil experts pour les travaux d'isolation phonique et thermique.

Cloisons alvéolaires


Home Pratik propose des cloisons alvéolaires, idéales pour la construction ou la rénovation de petites surfaces. Ces cloisons sont composées de deux plaques de plâtre cartonnées à bords amincis collées autour d’un réseau alvéolaire en carton et liées à l’aide d’un système d’ossatures en bois. Grâce à leurs matières cartonnées et boisées, les cloisons alvéolaires Home Pratik permettent aux particuliers d’effectuer des travaux économiques et rapides. Avec Home Pratik, transformez, aménagez et isolez vos espaces sans difficulté.

Quelles sont les caractéristiques d’une cloison alvéolaire ?

Une cloison alvéolaire est composée de deux parements monobloc en plaque de plâtre collés sur un carton alvéolé ou nid d’abeille. Elle comporte de nombreux avantages :

  • facilite le renforcement de l’isolation thermique et acoustique. Elles peuvent être complétées par un isolant.
  • esthétique, elle peut être recouverte par tout type de revêtement
  • adaptable à toutes les pièces de la maison grâce à des dimensions standards
  • accessible, son prix est relativement faible
  • facile à poser

La cloison alvéolaire se monte plus facilement grâce à sa légèreté et sa découpe simple. L’espace entre les plaques de plâtre permet par ailleurs d’y insérer câblage électrique et canalisations.

Comment monter une cloison alvéolaire ?

La pose d’une cloison alvéolée est simple et peut servir de séparation entre n’importe quelle pièce de votre habitation. Il s’agit d’une cloison sèche ne nécessitant pas de liant pour être posée. Les étapes de pose sont les suivantes :

  • tracer l’emplacement de la future cloison au sol et sur les murs à l’aide d’un cordeau à poudre ou d’un niveau laser
  • poser la lisse basse ou la semelle basse de la même épaisseur que la cloison alvéolaire
  • poser la lisse haute ou le rail haut dont l’épaisseur est égale à l’espace intérieur du carton alvéolé
  • fixer un rail d’alignement vertical au milieu du mur de départ. Il ne doit pas mesurer plus d’un tiers de la hauteur du sol au plafond
  • fixer une clavette en bas du mur de départ
  • poser le premier panneau
  • poser les autres panneaux en y insérant trois clavettes réparties sur la longueur du panneau
  • poser le dernier panneau qui sera situé toujours entre deux autres panneaux et non pas sur le mur d’arrivée. Un coup de scie latéral est à donner au niveau de chaque clavette qui seront enfoncées complètement dans le panneau et fixées à l’aide d’un clou.